Régionales : la LDH appelle à ne pas « renoncer à nos principes » face au FN

Dépêche AFP


ÉLECTIONS-RÉGIONALES-FRANCE2015-PARTIS-FN-DROITSHOMME


Paris, 7 déc 2015 (AFP) -

La Ligue de Droits de l'Homme (LDH) a appelé lundi à ne pas « renoncer à nos principes » face à la percée historique aux régionales du Front national, en déplorant que ses idées soient « reprises par les uns et les autres ».
Une victoire du Front national, « fût-ce dans une seule région », aurait « une résonance symbolique désastreuse et des conséquences dramatiques » pour ce territoire, a mis en garde la LDH dans un communiqué.
Déplorant l'« impuissance collective à proposer un autre avenir », l'ONG a estimé nécessaire que les choix offerts aux électeurs « expriment clairement que d'autres chemins sont possibles ».
« Peut-être encore pire que le Front national lui-même sont ses idées, reprises par les uns et les autres », a souligné la LDH, qui s'est fortement mobilisée ces dernières semaines contre l'instauration de l'état d'urgence après les attentats
du 13 novembre.
« En reprenant certains des projets du Front national, de manière plus ou moins édulcorée, on accrédite l'hypothèse d'une société repliée sur elle-même, aux libertés surveillées et où chacun sera l'ennemi de l'autre », a ajouté la LDH, pour qui « user de la peur (…) entraîne autant d'illusions à court terme que de désastres pour l'avenir ».
« Nous avons besoin d'une autre ambition que celle qui consiste à cultiver l'exercice du pouvoir », conclut le communiqué.