Tchétchénie 11/12/2012

COMITE TCHETCHENIE DE LYON : de nouvelles informations chaque semaine

Les disparus : « Les Mères Tchétchènes pour la Paix » apportent leur soutien aux femmes qui ont perdu la trace de leurs proches.

(30/11/2012 le Nœud Caucasien)

200 femmes qui ont perdu des membres de leur familles et qui n’en ont aucune nouvelle ont participé à une manifestation le 29 novembre à Grozny à l’appel de l’association « Les Mères Tchétchènes pour la Paix ».

L’évènement était prévu initialement le 25 novembre, le Jour des Mères ; la municipalité de Grozny n’a donné son autorisation que pour le 29. C’est ce que nous dit Madina Magomadova, la présidente de l’ONG « Les Mères Tchétchènes pour la Paix ».

Selon elle, le but de telles actions est d’attirer l’attention du public sur des problèmes qui, en dépit de la fin des hostilités en Tchétchénie, n’ont pas encore trouvé de solution. « Des personnes disparues n’ont pas été retrouvées. Nous ne savons pas où leurs restes sont enterrés. Nous ne faisons pas de meetings et lors de tels évènements personne ne prend la parole et il n’y a ni banderoles, ni affiches. Les femmes se rassemblent et tiennent dans leurs mains des portraits qui sont plus éloquents que n’importe quels mots. Les portraits sont les photographies de leurs fils, maris et frères qui ont disparu depuis 1995 ».