Tchetchénie 25/06/2013

COMITE TCHETCHENIE DE LYON : de nouvelles informations chaque semaine.

 

 

TENTATIVE D’ENLEVEMENT A MOSCOU D’UNE MILITANTE TCHETCHENE DES DROITS DE L’HOMME.

 

 

Le 8 juin, à Moscou, des personnes non identifiées ont essayé d’enlever Madina Magomadova, la présidente de l’ONG « Mères de Tchétchénie », d’après ses déclarations. En conséquence de quoi elle a été hospitalisée avec un traumatisme crânien. Elle a, depuis, quitté  l’hôpital pour des raisons de sécurité.

L’organisation suédoise Paix et Médiation (SPAS) et Défenseurs des Droits Civils ont exprimé leur inquiétude à propos de cette tentative d’enlèvement. Ils considèrent que cet incident témoigne de l’aggravation régulière de la situation des défenseurs des droits humains en Russie.

En conséquence de cet évènement à Moscou, Madina Magomedova garde un certain nombre de séquelles en particulier au crâne. Elle est sortie de l’hôpital avec une décharge.

Une nouvelle tentative d’enlèvement de Madina Magomedova est probable a déclaré un militant tchétchène des droits de l’homme au correspondant du Nœud Caucasien.

D’après ce même militant : « Puisqu’il y a eu une tentative d’enlèvement c’était la volonté de quelqu’un. Personne ne peut assurer qu’il n’y en aura pas d’autre et de manière générale cela peut se produire pour toute personne faisant le même genre de travail que Madina Magomedova en Tchétchénie. »

Madina Magomedova est venue à Lyon à notre invitation en 2007. Nous nous souvenons qu’elle avait parlé de son travail constant : permettre aux parents de connaître le sort de leurs enfants disparus par des enquêtes sur le terrain, en particulier, elle explorait des charniers. Il nous paraît symptomatique que c’est d’un enlèvement qu’elle est menacée aujourd’hui.