Tchetchénie 20 mars 2018

Même si c’est un pourcentage un peu moindre il est toujours surprenant de voir la Tchétchénie voter en masse pour Poutine, l’homme qui a mené les opérations contre Grozny en anéantissant la ville. Autant la participation que l’expression du vote paraissent surréalistes on peut se demander pourquoi les dirigeants de la Tchétchénie « fabriquent » ce type de score.


Elections présidentielles : le Caucase toujours à part.

La Commission électorale centrale tchétchène (CEC) a annoncé les résultats préliminaires de l'élection présidentielle. Selon elle, Vladimir Poutine a obtenu 91,44% des voix. Pavel Grudinin est en deuxième position avec 4,62% des voix, tandis que le troisième est Sergey Baburin avec 1,18%. Les cinq autres candidats à la présidence ont obtenu moins de 1% des voix. Lors de l’élection présidentielle du 18 mars les observateurs ont signalé de nombreuses violations. 649 600 électeurs tchétchènes se sont rendus aux urnes sur 709 635 personnes inscrites, soit 91,54% des électeurs, selon la CEC.

Cette année, la Tchétchénie a été devancée par la Kabardino-Balkarie en ce qui concerne les votes en faveur de Vladimir Poutine. En Kabardino-Balkarie, 93,38% des électeurs qui se sont présentés aux bureaux de vote ont voté pour le président sortant, d’après «Interfax-Yug» faisant référence à Vyacheslav Geshev, le président de la CEC de Kabardino-Balkarie.

Lors de la précédente élection présidentielle tenue en Russie en 2012, cinq candidats se sont présentés à la présidence. Et selon la CEC tchétchène, le taux de participation de la république avait atteint 99,61%, et une majorité absolue des votants (99,76%) avait donné leur voix à Vladimir Poutine.

Le Nœud Caucasien 19/03/2018