Le local de Solidaires attaqués par des fascistes

SolidairesFafsOct2019

Nouvelle dégradation du local du PCF de Lyon

Communiqué de presse
Lyon le 29 août 2019


 Nouvelle dégradation du local du PCF de Lyon : ça suffit !
 Dans la nuit du 27 au 28 août, les locaux des communistes de Lyon, ont de nouveau été attaqués par des individus, portant casque de moto et maniant la barre de fer. Cela fera la 3e fois pour ce seul local en moins de deux ans, et il s’agit de la 19e attaques en 12 mois contre les locaux ou les domiciles privés des communistes dans le pays.
 Il ne s’agit donc ni d’un acte isolé, ni gratuit, mais d’actes de violence visant à intimider les militants progressistes, à tenter de nous réduire au silence, à créer un climat de peur, propice à l’extrême-droite.
 Ne nous y trompons pas, nous avons parfaitement à quelle mouvance appartiennent les petits nervis qui perpétuent ses attaques lâches et antidémocratiques.
 Au-delà des réassurances de la préfecture, nous exigeons que les auteurs de ses méfaits soient traduits devant la justice et punis pour leurs actes.
 L’impunité n’est plus de mise !
 A travers nous, c’est l’ensemble des militants et citoyens républicains, de celles et ceux qui sont attaché.e.s au débat démocratique, à la liberté d’expression, à la saine vie de la Cité qui sont visé.e.s.
 Et je tiens à remercier tous les voisins, citoyens, organisations politiques, syndicales et associatives qui nous ont manifestés leur indignation par de nombreux signes de soutien et de solidarité. Je partage leur légitime préoccupation face à ces agissements intolérables.
 Fort de notre histoire antifasciste, les communistes ne céderons jamais face aux forces réactionnaires, xénophobes et antidémocratiques. Plus que jamais, c’est de débats ouverts, de constructions collectives, de solidarités humaines, aux services de toutes et de tous dont notre société a besoin. Et pour cela, nous répondrons toujours présents.

 Raphaël Debû
 Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes
 Secrétaire départemental du Rhône
 Parti Communiste Français
 06 33 87 78 60

Tuna Altınel est sorti de prison

Mardi 30 juillet, après l’audience du procès à Balikesir, Tuna Altınel est sorti de la prison de Kepsut vers 19h après 81 jours de détention préventive. Son passeport ne lui a pas été rendu, il saura dans les jours qui viennent s’il peut le récupérer. 
Plusieurs dizaines de ses soutiens étaient réunis hier pour l’accueillir à sa sortie de prison.
Une nouvelle audience de son procès aura lieu le 19 novembre.

Nous nous réjouissons de cette première bonne nouvelle, et nous resterons mobilisé·e·s jusqu’à sa libération définitive.

Solidairement,
Le comité de soutien.