NOUVEL ACHARNEMENT RACISTE ENVERS LE JUGE ALERT LEVY

COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF DE VIGILANCE 69 CONTRE L’EXTREME-DROITE

Le juge Albert LEVY s'est toujours opposé à l'extrême droite et la haine qui en découle, il l’a notamment prouvé notamment à Toulon lorsque la municipalité était gérée par le Front National avec le succès que l’on sait (déboires judiciaires pour détournements de fonds publics et subornation de témoins).

Il ne faut donc pas s’étonner qu’une haine raciste et antisémite, qui est un des «marqueurs» de l’extrême-droite le poursuive jusqu’à Lyon « laboratoire de l’extrême-droite ».

Déjà au mois de novembre (cf. Libération du 25/11/2012) un avocat antisémite M° Alexandre DUBRUEL osait faire une demande de récusation du Juge Lévy au motif que le père de la prévenue (la personne jugée par Albert LEVY) se prénommait…Moïse !

Cet avocat qui se veut très adroit et très extrême utilisait l’article 688 du Code de Procédure Pénale destiné aux «manifestations assez graves pour faire suspecter de son impartialité ».

Sa requête a été rejetée par le Premier Président chargé des « récusations ».

Une levée de protestations dans l’institution judiciaire et la saisine de l’Ordre des Avocats semblaient avoir mis fin à l’ignominie.

Le voilà qui récidive !

Comme l’indique le Syndicat de la Magistrature «  ne reculant devant aucune monstruosité juridique ; ce même avocat poursuit aujourd’hui Albert Lévy devant le Tribunal Correctionnel de Lyon en le citant directement pour des faits de « déni de justice » au motif que, dans le même dossier, ce magistrat (Albert LEVY) a pris une décision …d’ajournement ».

Appelons les choses par leur nom : il s’agit d’acharnement antisémite, raciste.

Le CV69 dénonce cette campagne indigne et exprime toute sa solidarité à Albert Lévy et à ses proches.

Venez nombreux exprimer cette solidarité

Jeudi 20 juin 2013 à 14h

Rendez-vous 5°Chambre du Tribunal Correctionnel

67 rue Servient 69003 Lyon

 

 CV69 - Lyon le 17 juin 2013