Suite à l'agression du 27 septembre à la Maison des passages

À toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenus

mais aussi à toutes celles et à tous ceux qui n’ont rien dit

 

La Maison des Passages tient à remercier toutes celles et ceux qui ont fait part de leurs inquiétudes et de leur solidarité après l’agression fasciste dont nous avons été victimes le 27 septembre dernier lors de notre soirée Des voix s’élèvent contre le fascisme ordinaire. Soirée organisée en partenariat avec le MJC du vieux Lyon et l’EPI de Vaulx-en-Velin.

Une plainte a été déposée, l’enquête est en cours, nous espérons que ceux qui sont venus volontairement dire leur haine seront jugés.  Ils étaient plus de vingt dont certains casqués et gantés donc déterminés à  intimider, frapper….au moment même où les mots de Machado rendaient hommage à son ami Federico Garcia Lorca : On le vit, avançant au milieu des fusils / par une longue rue / sortir dans la campagne froide / sous les étoiles, au point du jour / Ils ont tué Federico.

Au-delà de cette soirée, c’est tout ce que met en avant la Maison de Passages qui est intolérable à tous les intégristes et fascistes contemporains car  notre espoir n’est pas dans une nostalgie d'on ne sait quelle pureté originelle - complètement illusoire si l'on pense aux métissages qui ont créé la France - mais dans l'ouverture vers l'interculturel.

Il y a eu des soutiens. Mais il y eu aussi des silences, pour nous incompréhensibles quand un lieu culturel est agressé par l’extrême-droite. En se contentant du traitement policier et judiciaire des exactions mais en refusant d’apporter une réponse politique et culturelle, certains hommes et femmes politiques laissent de fait l’extrême-droite à toutes ses manœuvres et laissent ainsi grossir la vague de tous les dangers à Lyon comme ailleurs.

Cette agression était destinée à nous faire taire, mais les organisateurs de cette première soirée maintiennent les prochaines soirées Des voix s’élèvent contre le fascisme ordinaire, le 30 janvier 2014 à la MJC du Vieux Lyon  et le 6 juin 2014 à Vaulx-en-Velin.

 

L’équipe de la Maison des Passages.