conférence de presse de la Coordination Urgence Migrants

COORDINATION URGENCE MIGRANTS

COMMUNIQUE DE PRESSE 29 mai 2015

 

conférence de presse

MARDI 2 JUIN à 11 heures

Café de la Cloche – 4 Rue de la Charité – 69002 Lyon

 

Afin de faire face à une situation de détresse humanitaire des familles expulsées d’un squat, le 14 Avril 2015, dans le 7ème arrondissement de Lyon, la Coordination Urgence Migrants (CUM), regroupant plus de quinze associations de solidarité (de diverses obédiences mais réunies autour du même combat pour la dignité et les Droits de l’Homme des migrants) a organisé l’accueil et l’hébergement d’urgence de 160 personnes, hommes, femmes et enfants, originaires d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, du Monténégro et de Roumanie. Cette action de solidarité qui a permis un accompagnement médical, social et juridique des personnes et familles concernées, a été rendue possible grâce à une chaîne de solidarité impliquant plus d’une trentaine de bénévoles d’associations et d’Eglises. Grâce à ce mouvement, les personnes ont été hébergées en différents lieux (structure d’accueil, gymnase et local loué).En assurant cette action, la Coordination n’entend pas prendre la place des institutions publiques mais supplée à l’absence d’accompagnement social pour les centaines de migrants, demandeurs d’asile, déboutés après le refus des instance gérant l’asile en France, étrangers malades, femmes avec enfants en bas âge ou enfants scolarisés.

A la date du 1er Juin, cette action vit une nouvelle étape. La fin de la location du local de Décines et les décisions négatives des autorités nationales (OFPRA, CNDA) et préfectorales, pour les demandeurs, déboutés et étrangers malades, conduisent les personnes à une nouvelle errance. La seule proposition faite par les pouvoirs publics consiste en un retour aidé au pays d’origine : ce qui ravive les inquiétudes et les menaces du plus grand nombre. Car on ne choisit pas de fuir son pays et de devenir migrants. L’exil est une expérience terrible, amplifiée par la peur et l’épuisement devant les complexités administratives et politiques.

La Coordination Urgence Migrants sollicite les médias afin de faire connaître à l’opinion publique les contradictions de cette situation des migrants à Lyon et en Méditerranée ainsi que les appels qui doivent être adressés, dans ce contexte, auprès des autorités politiques nationales, européennes et internationales, face à un drame humain dont nous ne voyons que les premiers signes. Pour mémoire, il y a près de 1500 personnes à la recherche d’un abri à Lyon, demandeurs d’asile ou minorités européennes. Un tiers sont des enfants.

 

Contact : J. Rigo  06 19 23 61 64

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.coordination-urgence-migrants.org