Soutien au collectif Sans Papiers 59

A Lyon,

- Samedi, 30 à 40 militants se sont rassemblés devant l'Opéra pour une diffusion de tracts appelant au soutien aux grévistes de la faim de Lille et à tous les sans-papiers.

- Ce lundi soir, environ 80 personnes se sont rassemblés devant le siège du PS. La grille avait été baissée avant notre arrivée, comme si nous n'étions vraiment pas le bienvenus... Nous avions maintenu le rassemblement après la nouvelle de la suspension de la grève de la faim, conscients que la régularisation effective des grévistes de la faim de Lille et le retour des expulsés dépendent de nos capacités à maintenir nos mobilisations. Nous avons dénoncé la politique très ferme et répressive du nouveau gouvernement dit de gauche et du PS qui est aux commandes : aucune grève de la faim de sans-papiers n'avait jusque-là à notre connaissance eu besoin de se maintenir pendant 73 jours avant de voir arriver le 1er signe d'ouverture et en tout cas pas celles du Lyon du début des années 2000; le gouvernement Hollande a eu le culot de faire voter une nouvelle loi pour contourner l'interdiction de la garde à vue des sans-papiers et relancer la la machine à expulser grâce aux 16h de garde à vue désormais instaurées; les familles continuent d'être démembrés comme le montre l'exemple d'un père de famille de 3 enfants actuellement en rétention à Lyon; la circulaire ne permettra de régulariser qu'un infime minorité des sans-papiers... Nous avons parcouru les quelques mètres nous séparant de la Place du Pont, haut lieu de l'immigration à Lyon, en scandant : "PS-UMP rien n'a changé. Régularisation de tous les sans-papiers!"

Dans une situation lyonnaise un peu difficile, le courage des grévistes de la faim de Lille et la combativité de tous les collectifs de sans-papiers d'ailleurs, nous aident à remonter la pente.