2014 : droit de vote pour TOUS les étrangers

Cet appel est diffusé en commun par la section Villeurbanne-Est-Lyonnais et le Comité Villeurbannais pour le Droit de Vote des Résidents Etrangers en même temps que l’annonce de la soirée du 25 juin au Zola organisée pour la mobilisation en faveur du droit de vote des résidents étrangers à obtenir en 2014 .

 

Appel aux citoyens villeurbannais

 

2014 : droit de vote pour TOUS les étrangers

 

En mai 2010, puis en décembre 2011 les députés puis les sénateurs adoptent la proposition de loi accordant le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales pour les étrangers extra-communautaires résidant légalement sur le territoire depuis 5 ans au moins . La proposition de révision constitutionnelle est adoptée par les sénateurs .

 

DEPUIS 1981 NOUS ATTENDONS CE CHANGEMENT .

 

2012 : engagement n°50 du candidat François Hollande : « J’accorderai les droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis 5 ans . »

 

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE REPOUSSE SON ENGAGEMENT .

 

Pourtant un droit fondamental des individus est le droit au choix politique .
Il n’est plus déjà lié à la nationalité pour tous les citoyens européens :

C’est la citoyenneté de résidence .

 

Les parlementaires ne peuvent ignorer que deux millions et demi de personnes ne peuvent pas faire entendre leurs voix .

Ouvrir le « Droit de Vote » aux étrangers est une question de Justice et d’Equité .

 

Comme nous, citoyens européens, ils participent à la vie locale, paient des impôts, sont responsables d’associations, délégués de parents d’élèves, délégués syndicaux .

En tant qu’habitant, chacun a son idée sur ce qui est souhaitable pour sa ville, et il ne peut pas être élu, ou élire son Conseil Municipal !

Les Elus ne peuvent continuer à exclure de l’espace de la République, ceux qui ne possèdent pas la nationalité française – si difficile à obtenir ces dernières années – mais qui vivent en France depuis longtemps, et dont les enfants et petits-enfants sont souvent Français !

Il s’agit d’un droit fondamental pour les étrangers, reconnu par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 : Art-21- Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis .

 

CE DROIT DE VOTE EN 2014 FERAIT RECULER LA DISCRIMINATION ET AVANCER LA DEMOCRATIE