Demandeurs d’Asile du pont Kitchener.

Dernières nouvelles des Demandeurs d’Asile vivant sous la bretelle de l’autoroute menant au pont Kitchener.

Un premier constat d’huissier avec sommation de quitter les lieux a été fait le 5 septembre dernier à la demande du « Grand Lyon », avec contrôle d’identité effectué par la Police Nationale du 2ème arrondissement et la PAF. Une soixantaine de tentes étaient dénombrées, la présence d’enfants était pointée par l’huissier et 65 relevés d’identité rapportés par la PAF. kitchener

Il y a quelques jours, d’autres contrôles ont eu lieu et des assignations à comparaitre au tribunal de grande instance (TGI) viennent d’être distribuées à 140 personnes pour lundi 7 octobre à 13h30.


A l’appel de militants associatifs locaux et de Médecins du Monde, un groupe d’avocats s’est rendu sur les lieux vendredi matin 4 octobre à 9h. Il y avait environ 120 tentes, de nombreuses familles avec enfants et beaucoup de moins de 10 ans sous cette bretelle d’autoroute.

La préparation de la défense en urgence et l’établissement des demandes d’aide juridictionnelle se sont faites dans les locaux de la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme.