Mort de Rémi Fraisse, Stop aux violences policières !

Mort de Rémi Fraisse,

Répression des mouvements sociaux :

 

Les libertés publiques en danger,

Stop aux violences policières !

 

Rémi Fraisse militait contre le barrage de Sivens que beaucoup de gens s'accordent maintenant à trouver surdimensionné et inadapté, pour ne pas dire inutile et imposé. Il est mort victime d'une grenade offensive. Ce n'est pas un « accident » car la police, en utilisant ce moyen a pris délibérément le risque de tuer. Depuis quelques années, d’autres armes sont utilisées contre les manifestants, comme les flash-ball, ce qui entraîne des blessures irréversibles.

 ... télécharger le tract

Dès que les enjeux et les rapports de force commencent à devenir sérieux, nous assistons à un déploiement de moyens policiers de plus en plus violents, à un renforcement de la répression judiciaire et à une calomnie des manifestants. Ces dispositifs tracent le profil d'un type de société que nous ne voulons pas. Ce gouvernement autoritaire joue donc sur le sécuritaire et cherche à nous faire taire et de nous diviser ! Cela ne marchera pas et nous résisterons ! Nous réaffirmons le droit de manifester sans être systématiquement contrôlés et agressés par la police

 

Nous revendiquons

- L'interdiction des armes dites « non létales » qui blessent, voire tuent (grenades offensives, flash-ball, taser ...)

- l'arrêt des techniques policières qui consistent à enfermer les manifestants ( garde à vue de masse à ciel ouvert)

- l'abrogation des « lois de sécurité intérieure »

Venez le dire à la

manifestation

Mardi 18 novembre 2014 à 19 heures

Place Gabriel Péri, Lyon

 

ATTAC, Parti de Gauche, Ensemble, NPA, Émancipation, CGA, Ligue des droits de l'Homme, Solidaires, Collectif du 21 octobre.