Lettre ouverte de l'AURA au sujet de la fin de la trêve hivernale

Associations Unies de Rhône-Alpes Pour une nouvelle politique publique du logement


Monsieur le Préfet de la région Rhône-Alpes,


Objet : lettre ouverte au sujet de la fin de la trêve hivernale


Le 31 mars est- elle une date comme les autres ?

 

Monsieur le Préfet,


Vous avez été nommé et vous intervenez dans le champ de l’intérêt général, de la cohésion sociale, de la vie
de la cité  dans notre région. Pour de nombreux ménages en difficultés, le 31 mars n'est pas une date comme les autres car elle signifie la  fermeture progressive des hébergements hivernaux  et/ou la reprise des expulsions locatives.  Le contexte local est marqué par d’importantes difficultés en matière d’hébergement et de logement.
Les Associations Unies de Rhône-Alpes sont 15 associations et collectifs de l’hébergement, du logement, de
la santé, des droits humains, unies autour de valeurs communes en soutien des personnes sans -abris, mal logées. Nous sommes  particulièrement préoccupées  par les remises à la rue sans solution (qu’elles interviennent suite à expulsion locative ou en raison de la fermeture du plan froid ),   et vous interpellons pour rappeler que des solutions existent et que des choix politiques doivent être faits.

Par ce courrier et à l’occasion de l’arrivée d’un nouveau  Préfet de la Région Rhône-Alpes,  nous souhaitons  vous
éclairer sur les problématiques, et les situations de détresse vécues par les personnes et qui se poseront à vous.
L'état des lieux de cet hiver 2014/ 2015  en Région Rhône-Alpes est alarmant :
•  1 500 personnes n'ont pas trouvé de réponse à leur demande d'hébergement dans le Rhône (non réponse du
115) cet hiver, et 350 personnes en Isère ;
•  506 nuitées hôtelières  ont permis d’héberger  des personnes et familles qui seront pour beaucoup de nouveau
à la rue le 1er avril ;
•  1200  places d’hébergement d’urgence ont été ouvertes et  parmi elles  900  seront fermées au 15 avril 2015
dans le Rhône, 242 places ont été ouvertes en Isère et fermeront ;
•  Au moins 3 gymnases ont été ouverts (1 dans le Rhône, 2 dans la Loire) ;
•  Les expulsions locatives reprendront mettant en difficultés environ 12 000 ménages sur la région ;
•  La construction de logements sociaux est en baisse en 2014.  Seuls 12 000 logements sociaux sur 14 000 ont
été financés en 2014  dont 26% sont des très sociaux (PLAI). Le  budget consacré à la construction de logements
sociaux a encore diminué dans le Projet de Loi de Finances 2015 national. D’autre part, la garantie universelle
des loyers prévue dans le Plan Pluriannuel a finalement une portée très réduite et inacceptable.

télécharger la lettre