Non à la "saison France Israël" à la Maison de la danse de Lyon

Lettre ouverte à Dominique Hervieu

samedi 7 juillet 2018, Par Le Collectif 69

LETTRE OUVERTE A Dominique Hervieu Maison de la danse - Lyon

Objet : la participation de la "Maison de la danse" à la Saison France Israël

Madame, Vous avez programmé, à nouveau, la troupe "Batsheva Dance Compagnie" du 28 novembre au 1er décembre 2018. Outre que cette compagnie est désormais habituée des lieux (!) [1], elle se produira cette fois-ci dans un cadre totalement institutionnel et étatique ; la saison France-Israël. Les organisateurs, côté israélien sont : le bureau du Premier Ministre, les ministères des Affaires étrangères, de la Culture, de l’Agriculture, de l’Économie, des Affaires stratégiques, des Affaires de Jérusalem, du Tourisme, de l’Industrie, des Sciences et l’Ambassade d’Israël en France !

Dans le cadre de la Saison croisée France/Israël 2018, des événements culturels sont organisés en France et en Israël, créant ainsi une complicité des institutions culturelles françaises avec un état colonisateur qui nie depuis 70 ans les droits du peuple Palestinien.

Cette saison, permet à Israël, de se faire passer pour un pays attractif, respectueux des droits humains et ouvert à la diversité culturelle. De ce fait ces manifestations aident à « blanchir » l’image d’un État qui :

- Exécute ou blesse en toute impunité à GAZA, abattant de sang froid des citoyens, citoyennes désarmés. Des milliers de blessés sont à déplorer dont beaucoup de personnes qui doivent être amputés...et qui ne danseront plus !

- Dépossède le peuple palestinien de sa terre depuis 70 ans, bafouant systématiquement les résolutions de l’ONU et le droit international.

- Poursuit sans freins, les crimes de guerre et contre l’humanité, l’occupation, le blocus de Gaza, la colonisation et la politique d’apartheid

 Boycott Batsheva Lyon janvier 2015

Israël, Etat colonial et raciste, utilise la culture pour améliorer son image Comme l’a dit Reuven Rivlin, président de l’État d’Israël, « les institutions culturelles forment une vitrine dans laquelle Israël présente d’elle-même une image démocratique, libérale et critique ». Pour cette raison, il est une obligation morale pour toute personne de conscience de refuser la normalisation des relations avec l’État d’Israël.

Lire la suite...

La flottille de la liberté pour Gaza accueillie chaleureusement à Lyon !

Screenshot 2018 07 01 Flot09 Pont Feullee

Plus d'infos sur le site

La flottille de la liberté pour Gaza a été accueillie chaleureusement à Lyon le vendredi 29 juin 2018.

Depuis les ponts, tout au long de la Saône, jusqu’au rassemblement à Confluence, plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour dire que "Gaza on n’oublie pas". Des cyclistes ont accompagné les bateaux le long de la rivière.

Arrivés au port de la confluence, toutes et tous ont partagé un moment d’émotion et de convivialité solidaire avec les équipages . Ce n’est qu’ensuite qu’ont eu lieu le rassemblement et les prises de parole.

La journée s’est terminée par un pique-nique convivial.

Merci à tous les participant.e.s, on ne lâche rien !

Merci aux élu.e.s qui ont participé au rassemblement et aux élue.e.s qui ont résisté aux pressions et permis que l’accueil se passe à Lyon de façon digne.

Le lendemain matin à 6h les deux bateaux ont appareillé pour Marseille avec une lyonnaise à bord pour quelques escales