Blocage du Palestine Tour à Lyon le 22 juillet ?

La Ligue des droits de l’Homme du Rhône a été stupéfaite d’apprendre que la cinquantaine de militants en train de terminer un pique-nique autorisé sur les berges du Rhône venait d’être arrêtée et conduite en car, au poste de police de Lyon pour mise en garde à vue .

Il leur était reproché le port de tee-shirt portant les mentions : « Boycott Israël » ; « Free

Palestine » ; « Palestine Vivra » . Ils étaient accusés de commettre une « infraction économique » au grand étonnement des policiers de la brigade financière : ces derniers ne comprenant pas pourquoi un appel pacifique au boycott d’un état pour des raisons politiques avait un rapport avec un délit économique !

La Ligue des droits de l’Homme se permet de rappeler à Mr le Préfet de police, que critiquer la politique d’Israël conduite contre les Palestiniens, condamnée internationalement, ne saurait être assimilée à de l’antisémitisme . .

La Ligue des droits de l’Homme ne pouvait accepter dans le Rhône que de telles attaques aux défenseurs des droits des Palestiniens se manifestent ainsi, en dehors de toute légalité .

La Ligue des droits de l’Homme réaffirme et exprime sa totale solidarité avec les défenseurs des droits des Palestiniens .


Lyon le 23 juillet 2016

Le bureau fédéral